Un tunnel de Métro oublié sous la flaque???

Surprise! Une remorque
Sprague-Thompson à Montréal!!!


Vue latérale
Cliché Marc Dufour

Hé! Ils ont démoli un atelier municipal, et tout ce qui reste, c'est un tramway ou je sait pas trop...

C'est par ces mots, qu'un copain m'a glissé téléphoniquement, que j'ai fait une de mes plus surprenantes "découvertes" ferroviaires...

Mon copain me ramasse donc, et nous mettons le cap sur les anciens ateliers municipaux de Pointe-Saint-Charles, à Montréal, entre les rues Grand-Trunk, d'Argenson, Mullins et Charlevoix...

Il ne reste plus grand-chose des ateliers, sinon une curieuse boîte rouge, munie de portes, et en état assez pitoyable.


Vue de l'extrémité
Cliché Marc Dufour

— Puis? Qu'est-ce que tu pense que c'est? Je pensais à un tramway, mais ça n'en a pas l'air...

— Hmm, non, ce n'est définitivement pas un tramway...

Nous en faisons le tour. Les extrémités sont fort curieuses: de part et d'autre des portes, des câblots, des conduits, des conduites et deux curieux petits hublots, qui semblent si dérisoires...

Le tout a une apparence tellement étrangère qu'on se demande si c'est européen.


Intérieur
Cliché Marc Dufour

L'intérieur n'est en guère meilleur état... Des banquettes arrachées, des murs émaillés s'écaillant, et pas le moindre soupir pouvant laisser croire à l'existence d'éventuelles vitres.

Le tout ouvert aux quatre vents, de ce printemps frisquet, comme à l'accoutumée.

Mais soudain, en regardant le plafond (ci-dessous) l'illumination m'est venue : un plan de la ligne commence par "Châtelet".

Plus de doute possible! Nous sommes en présence d'une voiture du Métro de Paris!!!


Carte ligne 11: Châtelet_Lilas
Cliché Marc Dufour

Mais par quel miracle est elle parvenue jusqu'à nous? Y'aurait-t'il un tunnel ignoré et mystérieux qui franchit la grande flaque?

Mystère et boule de gomme!!!

Au fil des années, j'ai pu glaner ça et là des information très maigres à l'effet que cette voiture eut été amenée par un certain monsieur Dréan à Montréal en mars 1965, dans le but de servir de décor à un restaurant, nommé "Métro Bastille"; un autobus Renault TN6A l'y a d'ailleurs accompagné (je me souviens d'être allé à l'Expo-67 à bord de cet autobus).

En décodant le plan de la ligne, on discerne "Châtelet" et "Mairie des Lilas", donc la ligne 11.

À cette époque, la remorque A123, construite en 1908 par les Ateliers du Nord de la France (ANF), était la plus ancienne remorque de première classe en service sur le réseau de la RATP (elle servait sur la ligne 4, depuis convertie au métro pneumatique).

Quelques semaines plus tard, lors de mon premier voyage en France métropolitaine, j'allais manquer de peu le dernier voyage des Sprague-Thompson...

Un grand merci à MM. Viaud, conservateur au Musée Ferroviaire Canadien, et Didier Girard, pour m'avoir si gracieusement fourni quelques détails supplémentaires.

Fin de la page